mercredi 19 décembre 2012

Salam Maman

A Téhéran, la famille d'Ali vit bien, tes quatre enfants, soutenus par l'ambition de leurs parents, poursuivront des études supérieures, l'avenir s'annonce plein de promesses. L'arrivée de la télévision à ta maison, le long voyage en voiture vers Ispahan sont les événements majeurs de cette année-là. Puis l'Histoire impose sa loi, l'arrivée de l'ayatollah Khomeini au pouvoir va bouleverser leur destin. Si Puyan, le fils aîné, soutient ardemment la révolution islamique, ses deux soeurs sont contraintes à l'exil... Ali, le benjamin, raconte avec humour et tendresse sa vie dans ces années troublées. Ce roman terriblement actuel nous fait partager l'intimité d'une famille iranienne condamnée à l'exil.

4 commentaires:

  1. J'ai bien aimé ce livre qui parle de guerre, mais sans trop de nostalgie. Il n'y a pas trop d'humour mal placé. La façon de commencer les chapitres, par un rêve je trouve cela original. Il y assez de détails mais pas trop non plus pour savoir dans quel climat vit cette famille. Franchement, je vous le recommande car c’est un livre qui parle de la culture musulmane et sur la vie politique de l’Iran. Ce livre est très bien, car il ne parle pas que de la politique. Je l’ai vraiment bien appréciée.
    Raveena-Anaïs B 4°6.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Moi, je trouve que "SALAM MAMAN" est un livre intéressant mais au début je n'arrive pas à rentrer dans le livre. Il est compliquer à lire, même si il parle de guerre, ça ne change pas mes commentaires. Je trouve triste que la famille n'est pas assez d'argent pour nourrir les 4 enfants.Mais sinon ce livre est bien.

      Supprimer
  2. M.R 3ème5 Collège Gérard Philipe

    J'ai aimé ce livre pour l'action qui se passe à la fin et pour le personnage de Puyan qui a réussi à survivre à la prison et à la torture. Mais je regrette que la fin soit trop rapide, que l'histoire soit trop longue à démarrer et qu'il ne se passe pas grand chose.

    RépondreSupprimer
  3. J.M Lycee Charles le Chauve S.92 avril 2013 à 07:47

    Salam Maman est un roman autobiographique sur le thème de la révolution islamique en Iran (1979). L’auteur nous raconte son enfance à travers le personnage d’Ali, avant, pendant et après la révolution iranienne. Ali a deux sœurs et un frère, ses parents rêvent d’un bel avenir pour leurs enfants. Ce livre présente le quotidien d’une famille qui respecte les traditions et qui va vivre de durs évènements déclenchés par la révolution : Puyan le frère d’Ali, est arrêté puis mis en prison, Ali perd ses frères et sœurs partis à l’étranger, un ami à lui est assassiné … J’ai aimé ce roman car il raconte des évènements graves avec précision, mais l’écriture reste pleine d’humour grâce au regard un peu naïf d’Ali. Le fait que les chapitres commencent tous par un rêve que fait Ali est très agréable à lire. Un très beau livre qui donne une autre vision de l’Iran que celle de Marjane Satrapi dans Persépolis.

    RépondreSupprimer