mercredi 19 décembre 2012

Une saison Rimbaud

Alexandre habite une ville de la banlieue, Courbevoie, une ville moyenne en toute chose, moyennement connue, moyennement intéressante... Et pour ses vacances, il part à Benidorm avec ses parents, en Espagne, dans une tour en bord de mer, aussi grise que celles de Courbevoie. C'est à la Toussaint précisément et à Benidorm, qu'il découvre Rimbaud... et qu'il a la révélation ! Pour la première fois, il a l'impression d'être vivant. Et heureux de l'être. Mais il n'en parle pas à ses parents. Ni à son pote Hervé, qui passe son temps à
Organiser des combats de pitbulls ! Tout lui semble désormais dérisoire, par rapport à la « vraie » vie à la Rimbaud. Il quitte sa petite copine, se met à écrire des poèmes, à fréquenter la bibliothèque du quartier...
Quand il avoue enfin à Hervé qu'il passe son temps sur des poésies, Hervé lui suggère d'écrire des trucs d'aujourd'hui, du genre rap ou slam et non à chercher à imiter son maître Rimbaud ! Un jour, en cours de français, Alexandre « révèle » sa passion. Alors que le prof leur demande de réciter du Rimbaud, il monte sur l'estrade pour dire sa traduction en français d'aujourd'hui d'un poème des Illuminations : « Toutes les grues et tous les slam jack on empalé Hortense... » Comme Rimbaud, il est devenu un poète de son temps !

20 commentaires:

  1. E.H 3ème 3 Collège Jean Moulin Pontault Combault

    Ce livre m'a énormément plus. Il nous apprend à voir les choses sous un autre angle. Chaque mot, chaque page nous entraîne. On est en quelque sorte transporté. Il y a aussi cette façon que l’auteur utilise pour nous faire comprendre son propre ressenti et sa façon qu’il a de voir les choses.

    Lire ce livre c’est découvrir, approcher ces connaissances que l'auteur te propose. L’auteur nous dit même que : « c’est non seulement brusquement tu atteinds des univers inconnus, mais en plus, tu y accèdes comme si tu les avais au fond de toi toujours connus. » C’est comme s’ils t’étaient brusquement d’une évidence limpide.

    J’ai été touchée par la profondeur des mots que l'auteur utilisait pour nous faire découvrir sa façon de penser. Toute l’histoire se centre sur ce jeune garçon d’environ 15 ans Alexandre qui prend l’initiative de lire ce livre « Les illuminations » de Rimbaud. Depuis il voit les choses autrement tout autour de lui, lui semble différent. Son monde devient tout autre, la réalité le surpasse. Il se dit « Putain, merde, il y a tant de choses que je ne savais pas et que je n’aurais pas même pu approcher si je n’avais pas ouvert cette page… ».

    RépondreSupprimer
  2. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  3. A.G., 3ème 3, collège Jean Moulin, Pontault Combault

    J’ai choisi ce livre car le résumé m’avait beaucoup plu.
    Je l’ai très apprécié car il se lit facilement ; Mais il est beaucoup trop vulgaire et très familier par exemple «ce vieux con [..] , ce putain de prof, [..] et cetera.. »

    Au début du récit je n’avais pas réellement compris le lien entre les extraits que l’on avait lu, et l’histoire du roman. Mais au fil de la lecture je l’ai compris et apprécié.

    RépondreSupprimer
  4. C.M, 3ème3, collège Jean Moulin, Pontault Combault

    Sur cette grande sélection de douze livres, j’ai choisi ce roman car je pensais qu'il allait me plaire. (...)
    En effet j’ai été très satisfaite de ce livre car déjà, moi qui n’aime pas forcément lire, encore moins les romans, j’ai trouvé qu’il n’y avait aucune difficulté à lire ce livre.
    J’ai beaucoup aimé l’histoire parce qu’elle se déroule à notre époque et les personnages principaux sont des ados, comme nous,  du coup j’ai trouvé que le contexte était plus facile à comprendre.

    Contrairement à beaucoup de livres, ce roman est, je trouve, plus original que d’autres : non seulement par l’histoire mais aussi par le personnage principal qui est Alexandre, un jeune lycéen. Lui, il n’est pas comme tout le monde à aimer les combats ou le rap, non ! Lui, il est dans son univers et ne veut faire que ça : la poésie .
    Peu importe ce que les autres disent ou pensent, lui il adore la poésie.
    Tout au long de ce livre, Alexandre va nous faire comprendre, à nous les lecteurs, tout ce qu’il ressent, lorsqu’il est bien, pas bien, aime, n’aime pas…

    En revanche, il y a une chose que je n’ai pas tellement comprise, c’est le choix de l’illustrateur en première de couverture, il y a une crevette alors que le contenu de ce livre ne parle absolument pas de ça.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Moi je n'ai pas du tout aimé ce livre que je n''ai pas terminé car cette histoire je ne l'ai pas accrocher du tout.
      En revanche je suis d'accord avec toi la crevette ne va pas avec le livre il aurait du choisir un personnage avec un livre en main.

      Supprimer
    2. Laura 4°3 Collège JB Vermay19 février 2013 à 04:40

      Contrairement à toi, je n'ai pas du tout aimé ce livre que je n'ai pas terminé car je n'ai pas accrocher du tout à l'histoire. En revanche, je suis d'accord avec toi, la crevette ne va pas avec le livre. Il aurait dû choisir un personnage avec un livre en main.

      Supprimer
  5. M.D,4ème6, collège Condorcet
    je n'ai pas aimé ce livre car ce n'est pas mon style de lecture.
    Je trouve ce livre ennuyant car le personnage principal passe toute ses vacances en Espagne dans un hôtel miteux. Souvent ils vont mangé dans un restaurant de paëla. De mon point de vue je ne recommande pas ce livre.

    4ème 6

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Moi aussi je trouve ce livre pas très agréable à lire et très ennuyeux.J'ai lu 3 chapitres du livre et n'ai pas du tout accrocher et puis le titre n'est pas très bien choisi .La crevette n'es pas en rapport avec le texte.

      Supprimer
  6. J'ai bien aimé Une saison Rimbaud car le roman n'est pas très long et que le livre est écrit en langage assez familier, ce qui ne plaît pas forcément à tout le monde.
    J'ai trouvé plutôt bien que le point de vue vienne du personnage principal et pas d'un point extérieur.
    Par contre j'ai trouvé qu'il était un peu court (109 pages), j'aurais bien aimé qu'il y ai une suite !
    je me demande pourquoi il y a une crevette en première de couverture.
    F.A 4ème 6

    RépondreSupprimer
  7. J.B 3E5 collège Gerard Philipe Ozoir14 février 2013 à 01:13

    J'ai pris ce livre car il m'avait l'air très simple et rapide à lire. J'ai mis beaucoup de temps à comprendre le début et je n'ai pas du tout aimé l'histoire en elle même, elle ne m'a vraiment pas plus et je l'ai trouvé très ennuyeuse.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Adriana 4°4 Collège JB Vermay26 février 2013 à 03:46

      Moi au contraire, j'ai bien aimé ce livre. J'ai trouvé l'histoire assez intéressante. Un garçon qui au départ n'est pas un très bon élève va se découvrir une passion pour la poésie. Grâce à cela, il va peu à peu trouver le succès auprès de ses camarades de classe par rapport à ce qu'il dit dans ses propres poèmes. J'ai trouvé cette histoire touchante, elle nous fait comprendre que malgré le fait que l'on soit un mauvais élève, on peut toujours se trouver une vocation.

      Supprimer
  8. S.L 3°5 Gérard Philippe18 février 2013 à 23:39

    J'ai moyennement aimé ce livre, j'ai trouvé le début ennuyeux car il expliquait trop longtemps les "Illuminations". Je n'ai pas vraiment compris le rapport entre la couverture du livre et l'histoire sauf peut être pour rappeler l'Espagne.
    Le personnage que j'ai le plus aimé était Alexandre, j'aimai bien sa façon de changer d'avis, son idée de "traduire" les poèmes (H qui devient Eidje).
    Le personnage que j'ai le moins aimé par contre, c'était le père. Je l'ai trouvé ennuyeux en parlant de ses matchs de foot à la télé. Il n'intervient pas dans l'histoire de la poésie.

    RépondreSupprimer
  9. C.R collège Gérard Phillipe, 3°5, Ozoir18 février 2013 à 23:55

    Quand j'avais pris ce livre je pensais qu'il serait bien et court, mais dès les premières pages j’étais perdu. j'avais l'impression qu'à chaque phrase on changeait de lieu mais je l'ai quand même fini sans rien comprendre car le style d’écriture était étrange. Je n'ai donc pas aimé ce livre.

    RépondreSupprimer
  10. G.M 3e3 college Jean Moulin21 février 2013 à 01:00

    comme deuxiéme livre,j'ai choisi "une saison rimbaud" de Emmanuel Arnaud.Dans ce livre, j'aime bien quand il parle car parfois il s'exprime en langage familier.ce que j'apprécie aussi c'est que l'on sait tout ce qu'Alexandre pense ,tout ce qu'il ressent.j'ai adore ce livr, je pense que c'est l'un des meilleursde la liste. C'est un livre facile à comprendre et accessible à tous.Ce qui est drôle parfois,c'est que l'on se croit dans un film alors que l'on est tous simplementen train de lire un livre,comme par exemple dans la phrase "stop, arrêtela bobine"
    le seul probléme dans le livre c'est la couverture qui n'est pas coordonné avec l'histoire.
    Pourquoi une crevette?

    RépondreSupprimer
  11. S.S collège JEAN.MOULIN21 février 2013 à 01:08

    Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

    RépondreSupprimer
  12. Collège jean moulin 3e3

    Une Saison Rimbaud est un livre formidable, facile à lire, qui parle de la vie d’un adolescent, en vacances en Espagne avec ses parents dans une grande tour ou sa vie va changer par la simple lecture d’un livre, il va faire passer sa vie qui était ennuyeuse a une vie plus palpitante et pleine d’émotion. Ce livre est formidable, car il parle des problèmes que peut avoir un adolescent, par exemple le premier amour etc… en gros ce livre est l’histoire de la rencontre entre un ado et un livre illuminations d’arthur Rimbaud.

    RépondreSupprimer
  13. M.R 3ème1 CLG Delacroix23 mars 2013 à 10:02

    Ce livre m'a assez plu (malgré le langage familier), il est facile à lire et compréhensible. Il nous montre également que même les "choses" qui ne sont plus d'actualité peuvent tout de même nous intéresser.

    RépondreSupprimer
  14. R.M College Marie Laurencin 3eB

    Ce livre a réussi a me faire aimer Rimbaud ! Je me retrouve dans ce personnage et sa vie d'adolescent, et l'histoire est tellement enivrante que je n'ai même pas remarquer que je tournais chaque pages de plus en plus vite! J'ai même trouver l'histoire trop courte alors que je n'aime pas trop lire des romans.

    RépondreSupprimer
  15. Je n'ai pas du tout apprécié ce livre qui, pour moi n'a pas d'actions et qui est très ennuyeux. Le langage est un peu trop vulgaire.
    Raveena-Anaïs 4°6

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Nous sommes d'accord avec toi !!! Même si on a bien apprécié ce langage.
      E.B et C.B 4°6

      Supprimer