mercredi 3 avril 2013

Rencontre avec Emmanuel Arnaud au lycée Charles le Chauve



La seconde 9 a fait la rencontre le 19 février dernier d’Emmanuel Arnaud. Il est venu suite à notre lecture de son livre Une saison Rimbaud. Ce livre raconte l’histoire d’un jeune garçon, Alexandre, qui a une révélation en lisant, par hasard, Les Illuminations d’Arthur Rimbaud. Cela va changer sa vision de la vie, il se sent vivant pour la première fois, il quitte sa copine et se met à écrire des poèmes. Il va même transformer les poèmes de Rimbaud sous forme de rap ou de slam. Nous lui avons posé des questions sur ce livre mais aussi sur sa vie …
La couverture du livre


     aux éditions du Rouerge

Quelle(s) source(s) d’inspiration avez-vous ?
« Je m’inspire de ce que j’ai vu ou vécu pour écrire mes romans. Dans mon cas, un livre est souvent « fade » s’il n’y a pas de vécu derrière. S’il y a un écho personnel, alors l’histoire sera touchante. Une saison Rimbaud est en partie un livre autobiographique, je me rappelle ce que j’ai ressenti lorsque j’ai lu Les Illuminations. Le souvenir de ce moment où je lis ce livre, m’est revenu lors d’un stage que je faisais au Japon. J’étais dans le bus lorsque j’ai aperçu une japonaise lire les traductions des Illuminations. »

Avez-vous des moments précis pour écrire ? « J’écris tous les soirs, la nuit, le week-end, pendant les vacances. En fait, j’écris tout le temps, n’importe où, par exemple dans le métro. Tu n’écris pas de la même manière selon le moment où tu écris. T’es absorbé par ta passion, elle reste en toi ».

Quelle est votre méthode de travail ? « Je fais plusieurs jets. Le travail sur le premier jet dure environ quinze jours, il faut être homogène et rapide. Une seule idée ne suffit pas, il faut être exigeant avec soi-même et aller au bout de ses idées. Dans le deuxième jet, je me corrige, je peux rajouter ou enlever  des personnages. Et ensuite il y a la phase avec  la maison d’édition ».

Quels auteurs ont suscité votre vocation ? « Rimbaud, Stendhal avec Le Rouge et le Noir, l’Education sentimentale de Flaubert … ».

Ce livre est-il totalement autobiographique ? « La plupart des éléments sont inventés comme les combats de pitbulls, mais le point de départ est ressenti ».

Quels types d’études avez-vous fait ? « Je n’ai jamais fait de lettres, j’ai suivi des études scientifiques. Par ailleurs, je ne vis pas de mes écrits, j’ai un métier en dehors de ma passion ».

Avez-vous écrit d’autres romans ? « Oui, j’ai écrit Arthur et Moi, La Gloire de mon frère, par exemple ».



E. Arnaud
© Philippe Matsas
Lisez-vous les critiques littéraires sur vos livres ? « J’aime les lire. Parfois elles me font rire, car il arrive que ces critiques décèlent un sens dans mes textes, que je n’avais pas souhaité insérer ! : pour Une saison Rimbaud, certains critiques ont dit que le but était de faire connaître Rimbaud aux jeunes. Alors que ce n’était absolument pas le but initial ».

Une rencontre enrichissante, avec un auteur qui écrit pour le plaisir.  

Julie M.
2nde 9 –  Lycée Charles le Chauve.


Emmanuel Arnaud a également publié en 2012 "Le théorème de Kropst", aux éditions Métaillé.  Voir la présentation du livre sur le site de l'éditeur

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire